Titre du document

Prévalence de la sensibilisation cutanée à l'olivier au Maroc : étude multicentrique

Nom du corpus

Corpus Unitex français

Lien vers le document
Auteur(s)
  • A. Alaoui Yazidi 1
  • M. Bartal 1
Affiliation(s)
  • 1) Service des maladies respiratoires, CHU Ibn Rochd Casablanca, Maroc
Revue

Revue française d'allergologie et d'immunologie clinique

Langue(s) du document
Français
Éditeur
Elsevier
Année de publication
2000
Type de publication
Journal
Type de document
Research-article
Résumé

Résumé: Le but de l'étude était de déterminer la prévalence de la sensibilisation cutanée à l'olivier (Europaea) à travers plusieurs régions du Maroc. Il s'agissait d'une étude transversale multicentrique portant sur une série de 640 sujets consultant pour la première fois pour asthme et/ou rhinite et/ou conjonctivite de février à avril 1998. Les prick-tests étaient réalisés par des stallerpointes (Stallergènes® France) selon les procédés standardisés. La saisie et l'exploitation statistique des données étaient faites sur le logiciel Epi-info. La prévalence de la sensibilisation cutanée à l'olivier était de 19,8 % (127 cas), occupant la deuxième place après les acariens de la poussière de maison (63 %) suivis des cinq graminées (10,9 %). La monosensibilisation à l'olivier était notée dans 4,5 % des cas (29 cas). Il n'y avait pas de différence selon l'âge (p = 0,84). La prévalence était de 18,2 % chez les femmes et 21,8 % chez les hommes (p = 0,28). Elle était de 19,5 % en cas d'asthme versus 20, 6% en son absence (p = 0,82), de 21,5 % en cas de rhinite versus 10,9 % en son absence (p = 0,02) et de 28,3 % en cas de conjonctivite versus 14,5 % dans le cas contraire (p < 0,0001). La prévalence était de 13,1, 12,9, 28,4 et 52,4 % respectivement en cas d'asthme intermittent, persistant léger, persistant modéré, persistant sévère (p < 0,0001). La prévalence était élevée dans les régions d'implantation de l'olivier : 40 % à Meknès, 39,5 % à Marrakech, 37 % à BeniMellal ; elle était de 20 % à Safi, de 15,4 % à Oujda, de 15,2 % à Tanger, de 12,8 % à Rabat, de 7,7 % à Agadir, de 4,1 % à Casablanca et de 3,3 % à El-jadida (p < 0,0001). En conclusion, le taux de la sensibilisation cutanée à l'olivier. était intermédiaire entre les taux rapportés par la littérature. Elle semble bien occuper au Maroc la première place lors des pollinoses devant les graminées, ce qui justifie sa recherche systématique lors des tests allergologiques.

Mots-clés d'auteur
  • asthme
  • pollen d'olivier
  • prévalence
  • rhinite
  • sensibilisation
  • asthma
  • olive pollen
  • prevalence
  • rhinitis
  • conjunctivitis
Catégories Science-Metrix
  • 1 - health sciences
  • 2 - clinical medicine
  • 3 - allergy
Catégories Scopus
  • 1 - Health Sciences ; 2 - Medicine ; 3 - Anesthesiology and Pain Medicine
  • 1 - Health Sciences ; 2 - Medicine ; 3 - Immunology and Allergy
Catégories INIST
  • 1 - sciences appliquees, technologies et medecines
  • 2 - sciences biologiques et medicales
  • 3 - sciences medicales
  • 4 - immunopathologie
persName
  • Martin
orgName
  • hôpital Nord de Marseille
Date
  • 1994
  • 1997
Ref type bibl
  • [25]
  • Sarnat [21]
  • Dreyfus – Brisac [7]
  • Pezzani [14]
  • Dreyfus-Brisac [7, 12]
  • Baenziger [2]
  • [6]
  • Amiel–Tison [1]
  • Sarnat [21]
  • Sarnat [21]
  • [4, 5]
  • [11, 20]
  • [22]
  • [11, 20]
  • [11]
  • d’Allest [6]
  • [12, 20]
  • Pezzani et al. [14]
  • Scavone [22]
  • Plouin [15]
  • d’Allest [6]
  • [6]
  • [8, 23]
  • [6]
  • [17, 18]
  • [6-18]
  • [9]
  • [13]
  • [3, 13]
  • [24]
  • [9, 13]
  • [2, 10]
  • Baenziger [2]
  • Kuenzle [10]
  • [19]
Version PDF
1.3
Score qualité du texte
9.627
Présence de XML structuré
Absent
Identifiant ISTEX
1207F19230F0AEC55DF16650179A9C22477CEECD
ark:/67375/6H6-3GMLKFXS-0
Powered by Lodex 9.3.8