Titre du document

Faut-il contre-indiquer l’utilisation des émollients à base d’avoine chez l’enfant atopique ?

Nom du corpus

Corpus Unitex français

Lien vers le document
Auteur(s)
  • F Rancé 1
  • J Dargassies 2
  • P Dupuy 2
  • A.M Schmitt 3
  • L Guérin 4
  • G Dutau 1
Affiliation(s)
  • 1) Unité des maladies respiratoires, hôpital des Enfants, 330, avenue de Grande-Bretagne, BP 3119, 31026 Toulouse cedex 3, France
  • 2) institut de recherche Pierre-Fabre, allée Camille-Soula, BP 74, 31322 Castanet-Tolosan cedex, France
  • 3) Laboratoires Ducray, 29, avenue du Sidobre, 81106 Castres cedex, France
  • 4) Laboratoire Allerbio, 55270 Varennes-en-Argonne, France
Revue

Revue française d'allergologie et d'immunologie clinique

Langue(s) du document
Français
Éditeur
Elsevier
Année de publication
2001
Type de publication
Journal
Type de document
Research-article
Résumé

Résumé: La dermatite atopique est l’une des manifestations de l’atopie chez l’enfant. Classiquement, les soins locaux quotidiens reposent sur l’utilisation d’émollients. Les extraits d’avoine ont été suspectés comme sensibilisants chez l’enfant. Les auteurs analysent l’allergénicité de l’avoine en comparant deux groupes d’enfants : 105 enfants qui appliquent un émollient à base d’avoine (Exomega®, Laboratoire Ducray) et 97 enfants qui n’ont jamais appliqué de produits à base d’avoine ou l’émollient Exomega®. Les explorations allergologiques objectivent une allergie de contact à l’extrait d’avoine Rhealba® (extrait total ou fractions protéiques) chez cinq enfants, soit 2,4 %. Elles concernent trois enfants du premier groupe. La réponse est pertinente, accompagnée d’une majoration de l’eczéma après application d’Exomega®. Dans le second groupe, deux enfants présentent une allergie de contact à l’extrait d’avoine Rhealba® et trois autres sont sensibilisés à l’avoine (prick-tests positifs à l’extrait d’avoine standardisée ou l’extrait Rhealba®). Une allergie alimentaire à l’avoine est exclue chez trois enfants par la négativité du test de provocation par voie orale. L’analyse statistique ne fait pas apparaître de différence significative entre les deux groupes en ce qui concerne l’âge, la positivité des explorations pour l’avoine et le résultat des autres explorations allergologiques. L’allergie de contact pertinente à l’avoine, chez les enfants atteints de dermatite atopique appliquant un émollient contenant de l’avoine, concerne 1,4 % des enfants. Ces résultats justifient une exploration allergologique systématique de l’émollient utilisé par l’enfant atteint de dermatite atopique afin d’adapter avec parcimonie les soins locaux. Les études doivent être poursuivies pour déterminer l’évolution des sensibilisations à l’avoine chez l’enfant plus âgé.

Mots-clés d'auteur
  • dermatite atopique
  • enfant
  • avoine
  • tests épicutanés
  • émollients
  • atopic dermatitis
  • children
  • oat
  • patch test
  • creams
Catégories Science-Metrix
  • 1 - health sciences
  • 2 - clinical medicine
  • 3 - allergy
Catégories Scopus
  • 1 - Health Sciences ; 2 - Medicine ; 3 - Anesthesiology and Pain Medicine
  • 1 - Health Sciences ; 2 - Medicine ; 3 - Immunology and Allergy
Catégories INIST
  • 1 - sciences appliquees, technologies et medecines
  • 2 - sciences biologiques et medicales
  • 3 - sciences medicales
persName
  • Goh
  • Patel
  • Mark
placeName
  • Tunisie
  • Maghreb
orgName
  • Institut Salah-Azaïz
Date
  • 1991
  • 1998
  • 1992
  • 1955
  • 1988
  • 1999
Ref type bibl
  • [18]
  • [3]
  • [8, 16]
  • [6, 17]
  • [9, 20]
  • [10]
  • [2]
  • [2]
  • [11]
  • [22, 5]
  • [6]
  • Mark et al. [14]
  • [11]
  • Ayan et al. [1]
  • [6]
  • [17]
  • [4]
  • [14]
  • [15]
  • Tucker et al. et Boivin et O’Brien [23, 5]
  • [14]
  • [14, 15]
  • [23]
  • [12]
  • Cahan et al. [7]
  • Robinson et al. [21]
  • [14]
Version PDF
1.2
Score qualité du texte
9.114
Présence de XML structuré
Absent
Identifiant ISTEX
8EEDA6971815F278AD9FACC602B5792416306C0B
ark:/67375/6H6-4MRLZXTN-0
Powered by Lodex 9.3.8